Foi

Dans cette partie se trouvent des réflexions concernant la Foi Catholique.

Sommaire

     Jésus, Shaman de l'Humanité
     Lectio Divina
     Trinité
     Réincarnation et Résurrection

 

Jésus, Shaman de l'Humanité

Définition du Shaman

Dans certaines traditions, il existe des Shamans. Un Shaman est une personne qui subit une "crise" initiatique durant laquelle il acquiert certaines facultés paranormales. Le rôle du Shaman est de servir d'intermédiaire entre le commun des mortels et les entités infernales ou célestes. Le Shaman peut entrer en transe et durant une cérémonie où il descend ou monte un pilier de bois, il rend visite aux esprits invisibles afin de comprendre et résoudre les difficultés rencontrées par les humains.

Il y a habituellement un Shaman par communauté humaine (tribu) et son rôle est d'assurer l'harmonie et la santé psychique de ses membres.

Par extension, chaque famille moderne possède son Shaman. Ce Shaman est un individu sensible aux choses de l'invisible et son rôle est de résoudre les noeuds de certaines générations généalogiques. Ainsi il n'est pas nécessaire d'être une tribu mongole ou amérindienne pour que, malgré lui, un Shaman soit "élu". On ne le nomme pas explicitement Shaman mais il s'agit bien de cela, d'un "homme-médecine" désigné par le destin familial pour soigner certaines générations généalogiques.


Lien avec Jésus

Sous certains aspects, le Shaman est une sorte de bouc émissaire. Il hérite des noeuds générationnels qu'il doit démêler pour le bien de tous.

Jésus n'est pas un bouc émissaire mais il est l'Agneau de Dieu dont le Sang est versé pour la multitude en rémission des péchés. A sa mort, Jésus est descendu aux Enfers libérer les justes et il est monté au Ciel où il est assis à la droite du Père. Ce mouvement rappelle vaguement l'opération de descente et de montée des transes shamaniques.

Jésus est mort sur la Croix pour racheter les péchés des hommes qu'il aime infiniment et qu'il est venu sauver. Vu sous cet angle, Jésus serait donc un Shaman au sens où il est venu pour dénouer les noeuds qui entravent les humains. Il est venu pour sauver les enfants d'Adam et Eve du Péché Originel.

Ainsi tout Shaman doit se tourner vers Jésus pour ne pas prendre le poids des péchés des autres gens sur ses épaules. Jésus est le véritable Shaman, l'homme-médecine de l'humanité. La crise shamanique doit être une incitation à se tourner vers le Fils et remettre les péchés familiaux entre ses mains divines.

Jésus est le Shaman de l'Humanité. Il est venu une fois pour toute pour tout homme et c'est lui qui sauve les humains à condition de s'en remettre à lui. Tout Shaman a intérêt à suivre la voie chrétienne pour s'éviter bien des difficultés.

Lectio Divina

Définition

La Lectio Divina est une méthode de prière reposant sur la lecture de la Bible. Elle se divise en quatre parties : Lectio, Meditatio, Oratio, Contemplatio. Lectio consiste à lire et s'imprégner du passage de la Bible. Meditatio est une réflexion personnelle sur ce passage. Oratio est un dialogue avec Dieu. Contemplatio est un moment de silence et de recueillement où on écoute Dieu.

Lectio

Le passage choisi est un extrait de l'Apocalypse de Saint Jean chapitre 21, versets 1 à 7.
Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus.
Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux.
Et j'entendis du trône une forte voix qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux.
Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.
Et celui qui était assis sur le trône dit : Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et il dit : Écris; car ces paroles sont certaines et véritables.
Et il me dit: C'est fait ! Je suis l'alpha et l'oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif je donnerai de la source de l'eau de la vie, gratuitement.
Celui qui vaincra héritera ces choses; je serai son Dieu, et il sera mon fils.

Meditatio

La fin des temps représente pour moi la fin de ma vie. Je suis persuadé que l'Apocalypse ne décrit pas seulement la fin du monde. Il décrit mon entrée dans la Lumière Céleste à la fin de ma vie terrestre. Lorsque je mourrai je quitterai mon corps de chair et j'entrerai dans la Lumière. Là je verrai "un nouveau ciel et une nouvelle terre". Je pense que l'au-delà est un nouveau monde avec des lois différentes. Dans cet au-delà se trouve la "nouvelle Jérusalem", celle qui accueillera les hommes sauvés à la fin des temps. Les défunts qui se sentent dignes d'entrer dans la Lumière et qui échappent donc au Purgatoire et à l'Enfer verront "descendre du ciel" la cité de Dieu. Le Purgatoire et l'Enfer ne sont qu'un état d'âme où on est coupé de Dieu. Ce n'est pas Dieu qui nous juge indigne car il est infiniment miséricordieux. C'est nous même qui par honte de nos fautes nous tenons hors de son regard tout comme Adam qui se cache après avoir désobéi à Dieu dans la Genèse. Mais Dieu nous cherche et, comme Jésus qui est descendu aux Enfers, je suis persuadé qu'il viendra sauver les pécheurs piégés dans leur prison infernale dont la porte est scellée par l'orgueil.
Le tabernacle est une allusion à l'Eucharistie. Pour moi Dieu a affirmé sa présence auprès des hommes et il manifeste son alliance avec l'humanité à travers le sacrement de l'Eucharistie. Dieu a envoyé son Fils pour sceller son union avec les hommes et l'Eucharistie est la démonstration que Dieu est avec eux, avec son peuple. D'une certaine façon Jésus a mis en place la première pierre de la nouvelle Jérusalem et chaque chrétien contribue à la bâtir pour leurs défunts et pour les hommes de la fin des temps. "Dieu lui-même sera avec eux" signifie que chaque homme dans son corps de gloire recevra Dieu en lui tout en en étant distinct. Chaque homme glorieux sera en communion avec le Créateur. Toutefois il ne sera pas identique à Dieu car seul Jésus, le Fils a ce privilège. Les hommes sauvés vont recevoir Dieu comme lors de l'Eucharistie et Dieu va se fondre dans leur cœur et rayonner de leur for intérieur. Dieu "essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur". L'Apocalypse signifie le "lever du voile". Lorsque j'entrerai dans la Lumière, mes yeux vont s'ouvrir et je vais comprendre l'origine de ma peine et le sens de la vie. Je vais comprendre que la mort, le néant, n'existe pas par définition et que seule la vie éternelle existe. Je ne suis pas certain que le corps de gloire ne souffre plus. Je crois toutefois que connaître la Vérité fait disparaître toute douleur car tout ce que l'on fait dans la Vérité trouve son sens et n'est donc plus cause de chagrin. Jésus a connu la souffrance mais il a été plus fort qu'elle car il "savait". Le fait de détenir la Vérité et le sens permet de comprendre la juste raison des choses et fait que nous ne nous identifions plus à la souffrance tout comme on ne s'identifie plus à la tristesse, à la peur, à la colère ou à la haine. J'associe cet état de Vérité au Nirvana, à l'Eveil Bouddhique. Cet état n'anéantit pas la souffrance mais il efface le sentiment d'injustice et les passions qui en résultent. On voit dans la souffrance l'effort nécessaire à l'accession au meilleur. Tout bien ne se conquiert pas sans effort. L'œuvre de Dieu est un travail perpétuel en vue d'une constante élévation.
Voici que par l'Apocalypse, Dieu entre en notre cœur et fait "toutes choses nouvelles". En réalité rien ne change sinon notre regard sur le monde. Ainsi la vie terrestre est une perpétuelle Apocalypse et chaque éveil est un Résurrection. Tout réside dans la vision de la Vérité. Et la porte d'accès à cette Vérité est la Bible dont les paroles sont "certaines et véritables". Bien sûr la Bible n'a pas été écrite par Jésus et elle a été soumise à de nombreuses traductions. Mais les paraboles des Evangiles sont suffisamment claires pour être comprises par tous à différents niveaux spirituels. Le message de Jésus n'a pas besoin de mots extraordinaires. Il repose essentiellement sur l'Amour et la Paix et ces mots peuvent être facilement expliqués même aux enfants. Dieu est simple et il attend de nous que des choses claires et peu alambiquées. C'est Satan à travers notre quête du Bien et du Mal qui nous fourvoie.
Le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont "l'alpha et l'oméga, le commencement et la fin". Ainsi toute la Vérité est contenue dans l'instant initial et ne cesse de s'exprimer jusqu'à la fin. Pour moi le commencement et la fin sont confondus dans l'Eternel Présent. Et ce Présent est un Don. Le mot Présent est utilisé pour désigner le temps actuel mais il désigne aussi le cadeau que l'on offre. Pour moi le temps est un Don de Dieu, c'est la manifestation éternelle de la Vie. Si le temps ne passait pas toute conscience de soi serait impossible. Et simultanément le temps n'existe pas. On a conscience du Passé et du Futur mais jamais du Présent. Le symbole du temps est l'Ouroboros, le serpent qui se mord la queue. Il n'y a pas de commencement ni de fin du temps. La fin des temps est le Néant et le Néant n'est pas éternel. Le Néant n'est qu'une pause dans l'écoulement du temps. Le Temps est la manifestation de l'existence de Dieu. L'Histoire est la force créatrice divine à l'œuvre.
Celui qui s'allie à Dieu dans la Vérité de sa Parole reçoit "de la source de l'eau de la vie, gratuitement". Pour moi cette source symbolise l'épanchement de la souffrance matérialisée par la soif physiologique. La soif est le besoin physiologique par excellence. On peut se passer de nourriture assez longtemps mais pas d'eau. Mais la source symbolise autre chose : le flux du temps indissociable de la perception de la réalité et de la vie. A mes yeux, Dieu dans les premiers temps n'est qu'une pensée qui a conscience d'exister dans les ténèbres et le silence absolus. Par la suite il a "imaginé" le monde et celui-ci a pris forme. Il a ensuite créé des consciences semblables à la sienne et il les a laissées libres de penser comme elles voulaient. Les consciences créées sont devenues anges, démons et humains. Puisque le plan de Dieu est transparent pour Satan, le plus grand des anges de Dieu, c'est-à-dire la conscience la plus proche de celle de Dieu, Satan a toujours su que Dieu enverrai son Fils pour sauver les hommes plongé dans leur corps de chair à cause du Péché Originel commis par Adam qui est certainement une conscience particulière qui s'est incarné dans la matière inorganique formant la vie biologique telle que nous la connaissons à partir de "glaise". Car le nom Adam renferme une référence à la "terre". Pour moi Adam est une conscience immatérielle à l'origine et qui a animé le substrat minéral formant les premiers êtres vivants qui ont évolué jusqu'à l'être humain actuel. Adam est une âme humaine puisque Dieu avait planifié de créer l'homme avant même que la conscience adamique s'éveille. Satan qui connaît parfaitement le plan de Dieu sait quelle est la nature humaine et il joue avec sa propension à pécher c'est-à-dire à "manquer sa cible", se "tromper". Dieu ne veut que le bonheur des hommes, ses créatures et il a toujours su qu'il viendrait les sauver par son Fils. Seulement Satan ne veut pas perdre son emprise sur l'homme en tant que plus bel ange de Dieu.
Toutefois "Celui qui vaincra héritera ces choses; je serai son Dieu, et il sera mon fils." Ainsi tout comme Jésus a su vaincre la mort et Satan, tout homme est destiné à vaincre la mort et Satan devenant alors véritablement fils de Dieu. Jésus est la promesse de la libération des hommes du joug de Satan. Ce personnage historique a montré que la mort n'était pas invincible et donc le Mal peut être vaincu. Une fois cette bataille remportée dans mon cœur, j'accèderai à la nouvelle Jérusalem. Cette nouvelle Jérusalem est en construction depuis que Jésus a posé la première pierre et l'Eglise par son message contribue à sauver les hommes en implantant Dieu dans leur cœur. Lorsqu'un chrétien connaît l'éveil de l'Apocalypse, il voit avec les yeux de la Vérité et toute larme est séchée dans ses yeux car il sait que la vie est éternelle et que le temps n'est que son élévation vers la Jérusalem Céleste où Dieu, qui est déjà dans son cœur, l'attend.

Oratio

"Notre Père qui es aux Cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Pardonne nous nos offense comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés et ne nous soumets pas à la tentation mais délivre nous du mal."
Cette prière trouve tout son sens. Dieu, tu es avec nous, seulement nos yeux sont fermés à la lumière de ta Vérité. Je pense que seule la mort du corps me permettra de te voir dans ton corps glorieux, assis sur ton trône à la droite du Père. En attendant puisse le Saint Esprit illuminer mon âme et mon cœur et me faire trouver les mots qui sauront mener mes frères à la paix du corps, de l'esprit et de l'âme. C'est là que réside le sens de mon existence : louer Dieu et la merveille de sa création. La Vie réside dans l'Eternel Présent, Don gratuit de Dieu qui épanche la soif de Vérité de toute conscience qui souffre.

Contemplatio

Quand j'ouvre ma conscience à Dieu, je me rappelle une révélation que j'ai eue en me réveillant un matin. Le matin du Monde est un instant de Ténèbres et de Silence absolus dans lesquels une Conscience se manifeste. Cette Conscience c'est Dieu, créateur de l'Univers. Cette expérience de la Conscience est vécue par chaque Intelligence créée par Dieu. Pour moi l'Intelligence n'est pas le privilège de l'être humain. Tout être possède une forme de Conscience d'exister et donc d'Intelligence. Même une particule de lumière est Consciente. Un caillou est Conscient. Une plante est Consciente. Un animal est Conscient. Avant d'être caillou la Conscience est certainement très élaborée, angélique. Adam est comme un ange, frère de Satan seulement avant de devenir humain il a été algue unicellulaire, puis plante, animal et enfin humain. La Conscience est démesurée par rapport au Mental. La Conscience est un attribut de l'Âme. Un buisson n'a pas de Mental, de cerveau contrairement à l'humain mais il est notre frère car son âme vaut bien la nôtre. Le Mental n'est qu'un des multiples outils utilisés par l'Âme pour nous rapprocher de Dieu. Cela reste un attribut de l'être humain. Mais cela ne le rend pas plus aimables aux yeux de Dieu. L'homme n'est pas plus aimé par Dieu que ses autres créatures. Car, rappelons-le, Adam réside aussi bien dans l'arbre que dans l'insecte ou l'animal. Eve signifie "la vivante". Le Péché Originel n'est pas l'acte sexuel. Il s'agit plutôt de l'entrée de la Conscience dans la matière inorganique donnant naissance à la vie biologique et son cortège de naissance, vie, souffrance et mort. La matière entropique devient une forme de prison pour la Conscience qui connaît l'épreuve de la faim, de la soif, de la souffrance de l'enfantement, de la maladie et de la mort physique. A nous d'ouvrir les yeux et de voir la Jérusalem nouvelle au bout du chemin.

 

Trinité

Un des grands mystères de la Foi Catholique est celui de la Trinité : Père, Fils et Saint-Esprit. Ce que je sais est que Dieu regroupe trois personnes qui ne forment qu'une dans le lien qu'est l'Amour.
On peut représenter cette Trinité par un triangle au centre duquel se trouve la Vierge Marie. En effet la Vierge Marie est à la fois fille du Père, épouse du Saint-Esprit et mère du Fils. Le mystère de la Trinité est indissociable de celui de l'Immaculé Conception qui est la Vierge Marie.

Père

C'est une révolution quand Jésus annonce que Dieu est "Abba" c'est-à-dire "Papa". Il ne serait jamais venu l'idée à un croyant une telle familiarité avec le Créateur de l'Univers. Pourtant c'est bien ce qu'est Dieu : un Papa qui aime ses enfants et qui ne souhaite qu'une chose, leur bonheur. Ce n'est pas seulement une figure autoritaire qu'il faut craindre, un Dieu vengeur qui provoque le Déluge ou qui est responsable des Plaies d'Egypte. C'est un parent plein d'amour et de patience. Il a le pouvoir et l'autorité d'un père mais en même temps l'indulgence et la tendresse d'une mère. Cependant il va avoir besoin de l'amour de Marie pour être pleinement Trinitaire. Il laisse le libre choix à Marie et c'est par son audacieux "oui" que le miracle de la Trinité est possible. L'acceptation de Marie se produit à la création du monde, mais aussi à la conception de Jésus et à la fin des temps. La Vierge Marie est un être merveilleux dont le choix librement consenti va permettre la Création, la Rédemption et l'Apocalypse.

Fils

Le Fils c'est Jésus, le Messie. C'est un personnage historique avant d'être un personnage mythologique. Il n'est peut-être pas né le 25 décembre de l'an 0 de notre calendrier mais cela n'a pas d'importance. Ce dont je suis certain c'est que Jésus est véritablement Fils de Dieu et sa Parole est le Verbe de Dieu. Pourquoi ? Je ne saurai le dire, c'est une question de Foi. Car depuis que je crois en Jésus, j'ai le sentiment que ma vie prend tout son sens et peu à peu son message de paix et d'amour me semble une évidence. Bien sûr, le jour de mon baptême j'ai ressenti l'énergie infinie de son amour dans l'air de l'église et j'ai eu l'impression que la Pâques ouvrait d'innombrables portes dans mon esprit mais sans l'abandon total à la Foi toutes ces expériences auraient été impossibles. Il faut d'abord ouvrir la porte de son coeur avant d'espérer rencontrer Jésus car il ne la forcera jamais de lui-même. Jésus est le Fils de Dieu. Il est lié au Père par un amour infini qui est réciproque. Et cet amour rayonne sur tous les hommes qui sont ses frères et soeurs. Il a fait le don total de sa vie pour offrir la vie éternelle à ceux qui sauront l'aimer tel qu'il est c'est-à-dire comme Dieu fait Homme. Il a montré qu'il n'approuvait pas la souffrance des hommes mais qu'il faisait tout ce qui est en son pouvoir pour les en libérer. La Vierge Marie n'est pas étrangère à cette souffrance. Elle a partagé l'épreuve de son enfant sur la croix jusqu'au bout et en tant que Mère de Dieu elle sait que la souffrance est injuste. Jésus est exempt de tout péché et pourtant l'inconscience de l'homme l'a fait souffrir jusqu'à la plus ignominieuse mort. Mais la miséricorde de Jésus et de Marie est sans limite à tel point que même sur la croix Jésus a pardonné au bon larron et jamais Marie n'a condamné les bourreaux. Jésus a même dit : "Pardonnez leur Père car ils ne savent pas ce qu'ils font". Le Fils est donc la manifestation de l'amour inconditionnel de Dieu pour les hommes puisque Dieu est allé jusqu'à s'incarner pour les sauver de leurs péchés.

Saint-Esprit

Le Saint-Esprit est la manifestation de l'amour du Père pour le Fils. Il est l'Amour devenu personne à part entière. Ce qu'il faut savoir c'est que Dieu est un être de relation. Entre deux personnes il y a une relation. Entre quatre personnes il y a six relations. Ce n'est que dans le cas de trois personnes qu'il y a autant de relation que de personnes. Sans doute est-ce pour cela que Dieu est Trinitaire car Dieu est personne mais aussi relation, la relation étant l'Amour. Le chiffre trois devient ainsi symbole de perfection, d'harmonie et de plénitude. S'il n'y avait que deux personnes, il manquerait quelque chose. Le Saint-Esprit, personnification de l'Amour, rend possible le mouvement perpétuel de la Création. Grâce à la Vierge Marie ce cycle sans fin s'ancre dans le Monde et donne naissance à la pluralité des êtres. C'est en cela que la Vierge Marie est la Reine des anges car Dieu aurait pu se suffire à lui-même dans sa relation trinitaire amoureuse. La Vierge Marie est la clé qui donne naissance à tous les êtres. C'est elle qui permet la création de nouvelles âmes à partir du néant. La Vierge Marie par son amour de Dieu et son abandon inconditionnel enfante le Monde. Elle est bien plus que la jeune femme de Galilée mariée à Joseph.
Le Saint-Esprit est l'Amour qui se répand sur les hommes et qui les mène vers le Salut. Le Père est au Ciel avec le Fils qui est mort et ressuscité et qui reviendra à la fin des temps, le Saint-Esprit venu à la Pentecôte est à l'extérieur et à l'intérieur de nous. Il n'attend que notre prière pour entrer dans notre coeur.

Vierge Marie

La Vierge Marie est l'Immaculée Conception. Mère de Dieu, elle ne peut pas être une fille d'Adam et Eve, porteuse du Péché Originel, car Jésus est sans péché. La conception de Jésus ne peut pas être une conception ordinaire sinon Jésus hériterait du Péché Originel. Le Fils a été conçu du Saint-Esprit. Il n'a pas de père biologique car le père de Jésus c'est le Père et le Père et le Fils sont la même personne avec le Saint-Esprit. On voit bien que la Vierge Marie doit être vierge sinon la Trinité serait impossible. La Vierge Marie est au coeur du mystère de la Trinité.
Un autre mystère de la Vierge Marie est sa Dormition et son Assomption. Ce mystère me ramène à la nature de la réalité. Parfois je me dis que la vie est un rêve et la mort le réveil. La Vierge Marie n'est pas une fille d'Eve "la Vivante". Elle était femme tout comme Jésus était homme mais elle n'était pas une humaine ordinaire. La Vierge Marie est la Reine des Cieux et sa nature est divine. Il n'est donc pas étonnant qu'à sa mort elle ait rejoint le Ciel corps et âme.
La Vierge Marie ne rentre pas dans les considérations ordinaires. Elle est unique tout comme Jésus est unique. Notre pensée rationnelle, scientifique ne peut appréhender ce mystère mais cela ne veut pas dire que cela soit de la fiction. Il n'est pas déraisonnable de croire sans preuve à partir du moment où la croyance induit des faits vérifiables dans notre vie. Et s'en remettre à la Vierge Marie facilite souvent l'existence par des petits miracles et des signes.

Amour

Dieu se réalise dans la relation c'est pour cela qu'il est Trinitaire. Le Père nécessite le Fils et le Saint-Esprit car il est relation, il est Amour. Cela fait partie de son essence même. Dieu n'est pas solitaire car il est Amour. Ainsi parce qu'il est Dieu, il est aussi Fils et Saint-Esprit dans la communion de l'Amour. L'Amour a trois facettes : Eros, Philia et Agape. Eros c'est l'Amour charnel, physique, sensoriel. Philia c'est l'Amour social, fraternel, filial. Agape c'est l'Amour miséricordieux, don gratuit et désintéressé. Dans chacune de ses relations d'Amour, Dieu présente les trois aspects de l'Amour.
Dieu n'avait pas besoin des hommes pour exprimer son Amour. C'est dans une surabondance d'Amour et de désir de donner et de partager qu'il a créé l'homme à son image. Il n'a jamais voulu la chute d'Adam ni la souffrance que cela a engendré. Jésus est venu sur Terre pour nous donner son Amour. Il nous le donne dans l'Eucharistie qui est une forme d'Amour Eros où il nous offre son corps dans le but que notre propre corps ne fasse qu'un avec Dieu. Jésus nous apprend à nous aimer les uns les autres comme enfants de Dieu dans la fraternité humaine. Cet Amour Philia est le ciment de la société qui conduit à la paix universelle. Jésus nous apprend à aimer jusqu'à ceux qui nous font du tort car les hommes ne forment qu'un seul corps en Jésus Christ et haïr autrui c'est se faire du mal à soi-même. Jésus enfin nous apprend une forme d'Amour plus élevée. C'est un Amour Agape qui est un don gratuit et totalement désintéressé de soi-même. Dans cet Amour, on laisse de côté son corps et son ego. On ne recherche aucun plaisir comme en Eros et on ne voit aucun intérêt ou affinité comme en Philia. En Agape, on fusionne avec le monde qui nous entoure, on est en paix et en harmonie avec tous les êtres par-delà plaisir ou souffrance, bien ou mal. Chaque être est une création de Dieu et participe à sa gloire. On s'efface pour former une unité avec l'univers.

Réincarnation et Résurrection

J'ai longtemps cru en la réincarnation comme nous la dépeint la tradition populaire c'est-à-dire comme une transmigration de l'âme d'être en être.
Maintenant je crois que les choses ne sont pas aussi simplistes. Dieu seul a le pouvoir de créer un être. Et chaque être est unique. Pourtant certains rêves m'ont fait entrapercevoir une autre réalité.

Il est important de définir ce qu'est l'existence et ce qu'est la vie. L'existence c'est lorsque la conscience de l'être surgit du néant par la volonté de Dieu. Dieu à l'origine est une pensée créatrice, une volonté qui génère la réalité, les choses, les êtres. Par sa volonté toute puissante, Dieu peut créer des êtres doués ou non de corps, d'émotions, de pensées. Adam est un être avant d'être un être vivant par la création d'Eve, la vivante. Dans la matière brute est apparue la vie qui se distingue de l'existence.
La vie c'est ce que nous connaissons. Un état d'existence compris entre la naissance et la mort.

Je crois que l'existence ne se résume pas à notre vie et en même temps la vie est un condensé de l'existence. Pour moi l'existence c'est Brahma des Hindous. C'est la manifestation de la divinité. Pour les Hindous, Brahma est une divinité suprême dont les cycles de mort et de renaissance créent le cosmos avec ces différents univers. Ainsi Brahma est éternel et chacune de ses vies dure des milliards de milliards d'années solaires. On parle alors de Kalpa qui sont des cycles de temps cosmiques.
Tout ce préambule sur Brahma pour en revenir à l'existence et à la vie.
Je crois que nous sommes tous des Brahma. Seulement nous concentrons toute notre existence dans une seule vie terrestre. Ainsi le temps est une sorte d'illusion fractale. Une fractale est un schéma qui reste inchangé quelle que soit l'échelle à laquelle on la regarde. Zoomer ou dézoomer ne change pas une fractale. Je m'explique. Lorsque je me lève le matin en réalité c'est la naissance d'un univers. Seulement l'illusion veut que je renoue avec ma mémoire humaine et j'ai donc l'impression de sortir du sommeil dans le lit dans lequel je me suis endormi. Je renoue avec mon passé immédiat. Seulement mon passé va au-delà de ma petite vie. Chaque souvenir est une métaphore d'une vie antérieure intégrée dans ma vie actuelle. Ainsi, lorsque je me souviens d'une chute que j'ai faite à vélo lorsque j'avais dix ans, je me remémore par exemple une vie antérieure où deux armées se sont faites la guerre il y a des siècles et en même temps je me rappelle une catastrophe qui a déchiré une galaxie pendant des milliards d'années. C'est en cela que le temps est fractal. De même une seconde de vie, une journée ou un millénaire sont équivalents dans l'existence et notamment l'existence humaine qui ne se distingue de l'existence de Brahma que par l'ouverture de la conscience que l'on a. Cela explique pourquoi certains Eveillés rejoignent la conscience divine et se remémorent leurs "vies antérieures". En fait la vie est un condensat de vies antérieures et de conscience cosmique.
Cela me fait dire qu'il y a une analogie entre l'âme et l'étoile. Il y a des âmes plus ou moins "massives" au sens stellaire. Il y a même des âmes qui équivalent à des trous noirs.

Pour revenir au plancher des vaches, je vais parler de la résurrection. La vie est une succession de morts et de résurrections. Ce qui constitue une vie est la trame de la mémoire dans la conscience. Une vie humaine correspond à une conscience humaine. Une vie de Brahma correspond à une conscience de Brahma. Et je crois qu'il y identité entre les deux. C'est en cela que Dieu nous a fait à son image. Lorsque l'amour ne nous relie plus à notre vie, nous mourons. Car l'énergie de vie c'est l'amour. Tant qu'il y a un attachement il y a coucher, sommeil puis éveil. Chaque nuit d'inconscience étant une mort suivie d'une résurrection. Chaque journée est une vie de plusieurs décennies. Et chaque siècle est un instant de Brahma.
Je crois que la naissance, la vie et la mort conduisent invariablement à la résurrection. Résurrection de la chair comme éveil dans une autre vie. Car l'existence une fois donnée est éternelle tout comme Brahma est éternel. La mort n'est une période d'inconscience plus ou moins longue. Le péché c'est l'accumulation de fatigue qui conduit au sommeil de la mort. L'Enfer c'est le sommeil de plomb. Le Paradis c'est le réveil à la fin des temps qui est aussi le commencement de la vie. A chaque cycle naissance, vie, mort notre conscience s'élève vers Brahma. Nous n'avons qu'une vie humaine qui condense des milliards de vies. A la mort nous changeons de niveau de conscience emportant avec nous toute l'humanité vue de notre point de vue.
L'existence c'est une infinité de cycles vers Brahma. La vie c'est juste un cycle. Si notre vie intègre le passé de nos vies antérieures, on peut avoir l'illusion d'une transmigration de l'âme. Mais il n'y a qu'une âme par existence et chaque âme n'a qu'une seule vie, une vie humaine ou de Brahma.