Feu

Le feu est le deuxième élément.

Son point cardinal est le sud, domaine du soleil.

Il est sec et chaud. Le sec est un processus d'analyse, de séparation, d'individualisation, de contraction et de repli sur le détail ou sur soi. Le chaud est d'une manière générale un principe d'énergie, d'activité et d'impulsion.

Il représente l'énergie sous toutes ses formes, la chaleur, la lumière. Associé au règne animal, il correspond aux passions, au dynamisme, à l'activité. Car les animaux se distinguent des végétaux par leur capacité à se mouvoir et à agir.

Il correspond au rouge, orange, jaune. Il est associé aux odeurs de fumée, de soufre. Il est lié aux goûts sucré et gras (sources de plaisir et d'énergie vitale). Sa température est le chaud. Il s'identifie au son des cuivres comme la trompette, le trombonne, le cor et à la voix de ténor de jeune homme fougueux et charmeur qui inspire la passion, l'audace, le dynamisme mais aussi l'orgueil et la vantardise.

Il est masculin, de polarité Yang, énergétique et lumineux. Il apporte l'énergie indispensable à la vie, chaleur et lumière. Il est électrique au sens physique et ésotérique (la chaleur ionise).

Il est associé aux qualités de volonté, de dynamisme, de courage, d'audace, de créativité et aux défauts de colère, de vengeance, de stress, d'envie, d'avidité.
Le type psychologique Jungien du feu est l'intuitif. L'intuition est la force de ce type. De même que le type perceptif, il est considéré irrationnel au sens qu'il ne juge pas. Mais il diffère du type précédent de par sa perception, qui est basée sur des concepts mentaux ou spirituels. Il reçoit ses connaissances non en recueillant et en ordonnant des données, mais par des éclairs de perspicacité qui font "irruption" dans sa conscience.
En morphopsychologie, son tempérament d'Hippocrate est le bilieux. Le bilieux a des traits durs, un physique énergique. Il est de type coléreux. De physique plutôt maigre, il est très actif, voire impulsif.

Le feu est associé à l'été, saison du florissement de la nature et de l'apogée du soleil. Il correspond à l'adolescence, période des désirs et des passions bonnes et mauvaises. D'un autre côté il correspond au proche avenir.

Son chiffre est le 1, symbole masculin représentant l'action, le pouvoir de décision.

Son symbole est un triangle rouge, pointe vers le haut.

L'Archange du feu est Michaël dont le nom signifie "Qui est pareil à Dieu ?". Il représente la lutte contre le mal (une de ses représentations célèbres est celle où il terrasse le dragon). Il est le justicier, patron des policiers et des soldats.

Dans le Tétramorphe, le Lion Ailé est associé au feu.

Les esprits élémentaires du feu peuplant le plan mental sont les Salamandres. Je les perçois comme des humanoïdes de taille variable constitués de flammes de différentes couleurs (blanc, orange, rouge, vert...). Ils sont souvent excessifs tant dans leur amour que dans leur colère. Ils sont bouillonnant d'énergie et ne peuvent rester en place. Ils aiment les spectacles visuels surtout s'il y a des effets lumineux. Ils sont passionnés, enthousiastes, susceptibles et colériques.

Le Chakra de l'air est le Chakra Manipura (Chakra du Plexus Solaire). Associé au Soleil, ce Chakra représente la transmission d'énergie. Il est lié à travers le plexus solaire à différentes glandes et divers organes (notamment digestifs). Son sens est la vue. Sa couleur est le jaune.

D'un point de vue énergétique, il correspond au corps émotionnel ou astral ou corps des désirs.

Les trois signes du zodiaque associés au feu sont Bélier (planète Mars), Lion (planètes Soleil et Neptune) et Sagittaire (planètes Neptune et Jupiter). Les jours de feu sont donc Mardi, Dimanche et Jeudi.

Les Runes de feu sont :

Le feu s'oppose à l'eau.

D'un point de vue physique, le feu correspond à une réaction chimique exothermique (dégageant de la chaleur). C'est un dégagement d'énergie sous forme de chaleur et de lumière. Ce n'est pas une phase de la matière comme la glace est la phase solide de l'eau et la vapeur sa phase gazeuse. C'est un état transitoire entre deux organisations des molécules d'un combustible :

Combustible + Oxygène => Gaz carbonique + Vapeur d'eau .

A moins que l'on considère qu'il correspond à la phase plasma qui est un gaz ionisé constitué de particules chargées et de particules neutres. Cet état n'existe pas naturellement sur terre. Il correspond à l'entropie la plus élevée.