Air

L'air est le premier élément.

Son point cardinal est l'est, domaine du soleil levant.

Il est humide et chaud. L'humide est un processus de synthèse, de liaison et de collectivisation, d'ouverture sur la globalité et le collectif. Le chaud est d'une manière générale un principe d'énergie, d'activité et d'impulsion.

Il représente l'insaisissable, le subtil, le mouvement et la liberté. Associé au règne humain, il correspond à l'esprit, à l'âme, au mental, au raisonnement et au spirituel, caractères dont la majorité distingue l'homme de l'animal.

Il correspond au translucide, blanc, violet, bleu-ciel. Il est associé aux odeurs piquantes, d'ozone. Il est lié au goût acide. Sa température est le tiède. Il s'identifie au son des instruments à vent comme la flûte, la flûte traversière, la flûte de pan, le sifflet et à la voix de soprano, légère, aérienne, féminine et enfantine qui exprime la joie, la spiritualité, l'innocence mais aussi la futilité, la naiveté, la légèreté.

Il est masculin, de polarité Yang-Yin, dynamique, en mouvement. Il véhicule l'énergie (Prana, Ki, Chi) par la respiration. Il est électrique au sens physique et ésotérique (la foudre tombe du ciel).

Il est associé aux qualités d'intelligence, d'adaptabilité, de communication, de vélocité, d'imagination et aux défauts de commérage, de futilité, de dispersion, d'étourderie.
Le type psychologique Jungien de l'air est le cérébral. Le type cérébral a une fonction pensante prédominante. Cet individu considère le monde d'une manière rationnelle. Il ou elle analyse les choses selon les lois de la logique aristotélicienne et les évalue à l'aide de critères objectifs. Il a tendance à catégoriser les phénomènes de son environnement. Il est bon pour exprimer ou recevoir des critiques, tirer des conclusions ou trouver des preuves.

En morphopsychologie, son tempérament d'Hippocrate est le nerveux. Le nerveux a des gestes maladroits, étriqués. Physiquement, on le reconnaît à son air contracté, nez pincé, lèvres minces. Son modelé est sec, voire décharné. La zone supérieure est dominante. C'est un homme d'esprit.

Il est associé au printemps, au renouveau de la nature. Il correspond à l'enfance. D'un autre côté il correspond à l'avenir lointain.

Son chiffre est le 3, chiffre sacré symbolisant la Sainte Trinité (Père, Fils et Esprit).

Son symbole est un croissant argenté aux pointes dirigées vers le haut.

L'Archange de l'air est Raphaël dont le nom signifie "Dieu a guéri". Il est le protecteur des voyageurs ce qui correspond bien au symbolisme de mouvement de l'air. Il est également associé à la connaissance et à la guérison.

Dans le Tétramorphe, l'Aigle est associé à l'air.

Les esprits élémentaires de l'air peuplant le plan mental sont les Sylphes et les Sylphides. J'imagine ces esprits comme des grands êtres élancés et gracieux translucides et des petites fées ailées. Ils sont très indépendants, aiment la musique et danser. Ils sont très intelligents et spirituels.

Le Chakra de l'air est le Chakra Anahata (Chakra du Cœur). Associé à Saturne, ce Chakra représente l'amour de soi et des autres. Il est lié au cœur et aux poumons. Son sens est le toucher. Sa couleur est le vert.

D'un point de vue énergétique, il correspond au corps mental.

Les trois signes du zodiaque associés à l'air sont Gémeaux (planète Mercure), Balance (planète Vénus) et Verseau (planètes Saturne et Uranus). Les jours d'air sont donc Mercredi, Vendredi et Samedi.

Les Runes d'air sont :

L'air s'oppose à la terre car l'air représente le haut, l'esprit et la terre le bas, le corps.

D'un point de vue physique, l'air est associé à la phase gazeuse dans laquelle les molécules ne sont pas liées entre elles. C'est la forme la moins dense de la matière et correspondant à l'entropie la plus élevée (avant la phase plasma - voir Feu - qui n'existe pas à l'état naturel sur terre).